Page portail Languedoc-Roussillon
Languedoc-Roussillon

Contact, agenda, lettre d'information, outils, membres, retrouvez toutes les infos de la région sur la page portail.

Bilan du Z-Day de mars 2012 sur Bagnols sur Cèze

Bilan du Z-Day LR/PACA Bagnols sur Cèze
 

Il semble que le Z-Day organisé en Languedoc Roussillon à Bagnols sur Cèze ait été le plus conséquent au niveau national.

Divisé en 3 grands axes : déambulation dans les rues, conférences et informations, concert, nous ne pouvons que constater le positif d’une telle organisation.

Nous avons bénéficié d’articles de journaux avant et après la manifestation, d’une part dans le Midi Libre, et d’autre part dans le journal TV-Sud, où il semblerait que le journaliste rédacteur se soit inscrit sur le site et ait mené une véritable enquête sur le mouvement. Bref, la visibilité du mouvement a été grande sur cet évènement, a permis de faire voir concrètement ce que nous faisions et a démystifié certaines légendes.

Autre point positif, nous avons illustré la phrase « quand on veut, on peut ». En effet, l'union des coordinations Languedoc-Roussillon et PACA sur cet évènement, démontre clairement que l’action sur le terrain est fédératrice, puisque des activistes ont parcourus des distances importantes pour venir nous rejoindre.

En résumé, l’action sur le terrain est la plus importante pour faire connaitre à « monsieur et madame tout le monde » ce que nous sommes et ce que nous faisons.

 
1. Déambulation dans les rues

Même si les Bagnolais étaient rares (la ville semblait désertée), notre défilé a eu un impact positif, car beaucoup de personnes nous en ont parlés après coup. Encore merci à Erica qui nous a guidé pour la création des marionnettes. Des volontaires de la chaîne humaine pour sortir du nucléaire nous ont rejoint, ce qui a valu des échanges de points de vue et aussi une participation au défilé. Nathalie, artiste peintre, a recueillie beaucoup de volontaires pour peindre des petits carrés « d’esprit du moment » qui illustreront sa grande fresque. Le clip vidéo qui va illustrer la chanson « la dette » sera bientôt finalisé, nous vous tiendront au courant.


2. Conférence

Une quarantaine de personnes étaient présentes à cette conférence. Quatre adolescentes (Fanny, Iman, Camille et Valentine) ont donc lu le texte de Severn Suzuki en introduction au débat, qui s’intitulait « où en sommes-nous, où allons-nous ». Les échanges furent très riches en profondeur de réflexion. À noter que la majeure partie des personnes venaient de l’extérieur de Bagnols et avaient été informés par le journal ou bien par notre communication au sein des réseaux associatifs.

Il ressort de cette conférence, que ce débat a éclairé beaucoup de point pour certaines personnes (systèmes financiers, création monétaires) et a permis de mettre en relief les nombreux points communs avec d’autres mouvements ou militantismes. Ceci nous permet de dire que nous devons travailler à la mise en commun des informations et à l’union des mouvements. Il est important que chaque activiste quitte son PC pour rejoindre le tissu associatif local afin de voir ce qui s’y passe, et comment travailler ensemble.
 

3. Concert

Malgré le vent qui nous a obligé à déplacer le concert en intérieur, la prestation du Grabben Orchestra fut remarquable et très interactive. Ce fut l’occasion de découvrir ce groupe de Lyon et nul ne doute que nous les reverrons bientôt. Localement, nous avons déploré l’absence de Sébastien Allier pour raison de santé. Ce n’est que partie remise.
 

4. Conclusions suite à notre réunion bilan du 28 Mars

Points positifs :
  • Cohésion du groupe.
  • Marionnettes (merci infiniment à Erika pour son aide précieuse).
  • La Flashmob et la vidéo (merci à Mr W5D).
  • Chateau Val-de-Cèze (merci au directeur).
  • Très bonne participation (et présence) des personnes impliquées dans la préparation et le déroulement du Z-Day.
  • Merci à Edgar pour le partage de sa maison comme QG !
  • Bonne participation de personnes ne faisant pas forcément parti du TZM (colibris, indépendants...).
  • Bonne autonomie des groupes participants à la mise en place le jour “J”.
  • Beaucoup de participants venant d’horizons parfois très lointains (Toulon, Marseille, Perpignan , Montpellier, Bezier...).
  • Très bon concert et bonne organisation de la soirée... retours positifs.
  • Super opportunité de regrouper deux coordinations (Languedoc et Paca).
Points négatifs :
  • Problème de “fonds”. Le bilan est déficitaire... Il faut trouver le moyen des “moyens” !
  • Manque de mobilisation des membres TZM pour l’organisation.
  • Climat (vent le soir).
  • Ville de Bagnols dure à faire bouger.
  • Séparation du concert et des lieux de restauration et d’infos (à cause du mauvais temps).
  • Savoir déléguer davantage en amont pour la préparation.
Propositions :
  • Créer des petits évènements pour remplir la caisse et préparer l’évènement.
  • Investir dans un thermos grande capacité (Samovar).
  • Recensement des têtes d’affiches habitant ou ayant résidence secondaire dans notre région pour les solliciter pour intervention gratos.
  • Organiser des événements de type “écolos” (arts, sciences, technologies) sans mettre en avant le nom de “Zeitgeist”.
  • Être dans l’unification et la coordination de tous les mouvements !
 
5. Autres infos

Nous avons participé à une conférence (13 Mars 2012) organisée par le CAC30 (collectif pour un audit citoyen de la dette). Le conférencier était Patrick Saurin, délégué syndical à la caisse d’épargne, et auteur de plusieurs livres. Cette conférence était axée sur la nécessité des collectivités locales, à entreprendre une démarche d’audit citoyen, face aux nombreux emprunts toxiques qu’elles ont contracté avec des banques comme Dexia. La conférence était un peu technique, mais nous avons été très actifs lors du débat, en posant les vraies questions.

Pour la petite anecdote, à notre arrivée, nous avons demandé poliment de mettre des flyers sur la table (le poème sur l’argent), ce qui a été fait, mais ensuite ces flyers ont été retirés. Ceci nous a permis en fin de conférence de bien montrer que nous devons travailler ensemble ainsi que l’attitude dogmatique et autoritaire de retirer des flyers, au lieu de poser des questions, ne pouvait que servir le désordre dans lequel nous sommes.



Mouvement
Zeitgeist